Comment entretenir sa maison

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

Un article très pratique aujourd’hui .

Nous avons vu dans des articles précédents (quoi mettre sur sa peau et l’alimentation physiologique), que tout ce que nous mangeons, buvons, respirons ou mettons sur notre peau peut avoir un effet sur notre état de santé physique et psychique, avoir une incidence sur notre poids de forme et nous conduire plus ou moins rapidement à une maladie chronique handicapante.

Il en va de même pour les produits que nous utilisons pour l’entretien de notre maison et de notre jardin. En faisant les bons choix, non seulement nous évitons de polluer la planète en utilisant des produits naturels le moins transformés possible, mais nous sauvegardons notre santé en ne mettant pas notre peau en contact avec des composants douteux, en ne les respirant pas, et en ne les dispersant pas dans la nature après avoir pollué l’eau. De plus cela nous permet de faire de grandes économies que nous pouvons investir dans notre santé en achetant des aliments bios, bruts, non transformés.

Tout d’abord, cessons d’écouter les publicités qui nous incitent a acheter un produit pour chaque usage, les produits multi usages sont tout aussi efficaces et plus économiques. Revenons aux bonnes vieilles recettes de grand-mères. Je ne me sers donc que de peu de produits, naturels bien sûr, bruts pour la plupart ou que je fabrique moi-même plus rarement, à condition que ce soit très rapide et très facile à préparer. On trouve tous ces produits ou ingrédients en boutique bio. La plupart sont de la marque « la droguerie écologique » :

Vous trouverez aussi sur le site mentionné ci-dessus de nombreuses autres recettes de produits d’entretien.

Mes produits d’entretien :

Mon nettoyant multi usage en vaporisateur sans rinçage :

Dans une grande bassine, diluer 1cas de savon noir en pâte (revient moins cher que le savon noir liquide) avec de l’eau du robinet très très chaude (sortie de la bouilloire en ce qui me concerne), bien mélanger à la cuillère  jusqu’à dilution totale. Le savon noir est un très bon nettoyant. Remplir un vaporisateur (récupération d’ancien vaporisateur multi usage du commerce) aux deux tiers, compléter avec un tiers de vinaigre blanc (détartrant, désinfectant), ajouter 3 ou 4 types d’huiles essentielles (HE) bios aux vertus désinfectantes, comme : citron, tea tree, lavande, menthe, palmarosa, par exemple, environ 12 gttes de chaque si on souhaite l’effet désinfectant (sert aussi dans ce cas de conservateur), seulement 2 ou 3 gttes si c’est uniquement pour parfumer et dans ce cas, quelques morceaux d’écorce d’orange dans le flacon feront l’affaire.

Bien agiter avant emploi.

Ce nettoyant me sert pour ttes les surfaces de la cuisine, de la salle de bains, je l’utilise aussi (éventuellement en mélange avec du vinaigre blanc pur) pour nettoyer la poubelle, le seau des toilettes sèches (voir les toilettes sèches ), les toilettes à eau, etc…

Pour les plus soigneux : si on passe ensuite un chiffon microfibres pour sécher, on évite les traces sur les surfaces.

Dernière minute : suite à une invasion de fourmis volantes et n’ayant aucun insecticide chez moi, j’ai vaporisé ce nettoyant multi-usage sur les fourmis et me suis rendue compte qu’il avait aussi des vertus insecticides ! Bien sûr j’aurais préféré un produit qui les éloigne seulement et les dissuade de pénétrer à cet endroit, mais c’est tt ce que j’avais sous la main.

Si tu connais un produit qui éloigne les insectes rampants sans les tuer, s’il te plaît, laisse un commentaire, ce sera utile à pas mal de gens qui lisent mon blog, je pense. Pour éloigner les moustiques je vaporise « Volarôme » du Dr Valnet (en boutique bio) ou je mets dans mon diffuseur d’huiles essentielles des HE de citronnelle et de géranium, mais je ne connais rien pour éloigner les autres insectes.

J’ai aussi trouvé en boutique bio un « concentré anti-mouches », répulsif contre insectes volants à base d’huiles essentielles, marque ARIES. Sa composition : HE de Lavandin, d’écorce d’orange, de menthe poivrée, émulsifiant alimentaire. Je dilue 15 gouttes de ce produit dans un demi litre d’eau que je mets dans un pulvérisateur que j’utilise sur le plan de travail de ma cuisine. Les moucherons n’aiment pas du tt. On peut aussi le fabriquer soi-même.

Poudre à récurer :

Bicarbonate de sodium (acheté par sac économique de 2,5 Kg en boutique bio) avec un peu d’eau chaude.

Pour les salissures résistantes sur ttes surfaces, cuisine ou salle de bains.

Désodorise le réfrigérateur : un peu de bicarbonate dans une coupelle à déposer ds le frigo

Faire tremper dans de l’eau bicarbonatée vos fruits et légumes non bios, bien les frotter et rincer, pour ôter un peu des pesticides de surface. Bien les éplucher tout de même, et la prochaine fois autant que possible les acheter bios.

En mélange avec du vinaigre blanc pour déboucher l’évier, nettoyer les toilettes, etc…

Pâte à récurer multi usages :

patatout Lerutan  :

https://www.boutiquebio.fr/gravier-patatout-pate-nettoyage-multiusages-350g-p-6839.html

ou pierre d’argile Ecodoo :

https://www.greenweez.com/ecodoo-pierre-d-argile-300gr-p81770

Vendues avec une éponge douce cylindrique, nettoient, dégraissent, détartrent, notamment les casseroles accrochées, mais aussi tte surface encrassée, bien rincer ensuite.

Vinaigre blanc :

Détartre les robinets, les toilettes, etc…

Pour détartrer le lave linge, une fois par mois faire un cycle court avec un verre (250 ml) vinaigre blanc directement dans le tambour, sans linge.

Dilué dans un seau d’eau pour laver le sol (carrelage, sol plastique), pas besoin de rinçage, action désinfectante aussi et n’encrasse pas le sol à la longue comme le font certains produits pour le sol.

Peut aussi servir d’assouplissant pour le linge, l’odeur ne persiste pas après séchage du linge, mais attention tous les élastiques des vêtements et sous vêtements sont élargis à la longue. On peut aussi se passer d’assouplissant ou mettre seulement qq gttes d’HE de lavandin (moins cher que l’HE de lavande) dans le bac à assouplisseur.

Liquide vaisselle :

Diluer 20 g de savon de Marseille en paillettes et 50 g de savon noir en pâte dans 1l d’eau bouillante. Ajouter hors du feu 2 cas de bicarbonate de sodium, 2 cas de vinaigre blanc, 2cas de cristaux de soude et 20 gttes d’HE de citron.

Bien agiter avant emploi. Il nettoie très bien (compte tenu du fait qu’un crudivore n’a pas de plats à gratin accrochés à décrasser…) mais mousse bcp moins que les liquides vaisselle du commerce.

Autre solution passer son éponge vaisselle humide sur du vrai (attention, il en existe plein de copies avec des additifs douteux, la marque n’est pas déposée) savon de Marseille solide (en boutique bio, donc réalisé à partir d’huile d’olive bio), si le rinçage de la vaisselle à l’eau ne suffit pas, rincer au vinaigre blanc.

Pour déboucher lavabo, évier, douche ou baignoire :

Mettre un demi verre de cristaux de soude, un verre de gros sel, un verre de vinaigre blanc, ne pas respirer les émanations, laisser agir 20 min puis jeter dessus de l’eau bouillante.

1 verre = 250 ml

Pour nettoyer les vitres et miroirs :

Passer une éponge humide sur la vitre ou le miroir en insistant sur les tâches, puis essuyer avec un chiffon en microfibres.

Pour la vitre de l’insert de la cheminée :

Froisser du papier journal et l’imbiber d’eau, le tremper dans la cendre et nettoyer la vitre avec, renouveler l’opération autant que nécessaire, puis enfin rincer avec une éponge humide qu’on réservera à cet effet. Les « éponges » de papier journal usagées seront placées dans un coin de l’âtre pour y sécher, elles serviront une fois sèches à faire démarrer un prochain feu.

Nettoyer moquette ou tapis :

Avec de la terre de Sommières couvrir la surface à nettoyer (après avoir absorbé tout ce qui peut l’être de la tache avec un chiffon propre), laisser pauser toute la nuit et le matin aspirer la terre de Sommière, renouveler l’opération si besoin.

Lessive linge liquide :

Faire bouillir un litre d’eau,

-1ère recette : ajouter 40 à 45 g de savon en paillettes, surtout pas davantage pour éviter que la lessive ne se fige à froid ce qui la rendrait très difficilement utilisable.

-2ème recette : ajouter 20g de savon en paillettes et 20g de savon noir liquide (soit une cuillerée à café de savon noir pâte diluée dans 20g d’eau chaude) et une cuillerée à soupe de cristaux de soude.

Dans les deux recettes, on peut  ajouter tous les restes de savons et savonnettes solides NATURELS qui sont trop petits pour être encore utilisables en savon solide, il faut les réduire en copeaux ou tout petits morceaux avec un couteau et les diluer dans l’eau bouillante en même temps que les paillettes de savon. Une fois le mélange refroidi, on peut ajouter 10 gttes d’HE au choix (lavande, orange, etc…). Mettre le tt dans un ancien bidon de lessive d’au moins 2 litres pour pouvoir mélanger vigoureusement avant chaque utilisation. Utiliser un verre de lessive (entre 125 et 150 ml) par machine directement sur le linge.

On peut associer à ce mélange :

-linge très sale ou eau très dure : 1 cas de cristaux de soude dissous dans un verre d’eau chaude,

-un verre de vinaigre blanc dans le bac à adoucissant, attention, les élastiques des sous vêtements et autres sont distendus par le vinaigre.

-linge blanc : 1 à 2 cas de percarbonate de soude directement dans le tambour de la machine,

-couleurs : 2 à 3 cas de bicarbonate de soude dans le bac à lessive (en plus d’adoucir l’eau, il désodorise, aide à éliminer les tâches de graisse et amplifie l’action du savon).

-je déconseille les balles de lavage qui m’ont abîmé un lave linge.

-Pour éviter que le calcaire se dépose sur les tuyaux de ton lave linge, de temps en temps, fais un cycle court tambour vide avec du vinaigre blanc.

Ce sont mes seuls produits d’entretien, mais on peut aussi fabriquer soi-même ses savons par saponification à froid par exemple.

De nombreuses autres recettes de produits d’entretien :

http://la-droguerie-eco.com/recettes-astuces-ecolo-et-videos/

Comment fabriquer soi-même gratuitement un Tawashi (éponge zéro déchets) à partir de vieilles chaussettes, vieux leggings, vieux collants ou manches de vieux Tshirts manches longues :

« Je suis sûre qu’il faut beaucoup plus d’huile de coude qu’avec mes produits habituels »

C’est possible, mais dis toi que ça te fera un peu d’exercice, je suis sûre que tu en as besoin, on ne bouge pas assez, essaie le ménage naturel, tu verras que c’est efficace, écologique et économique.

Si tu veux repeindre ta maison aussi, il existe des peintures murales écologiques inoffensives pour l’environnement et pour tes poumons. Un exemple :

http://www.eco-logis.com/peinture-naturelle-bio-ecologique/

En ce qui concerne le jardin, l’utilisation du savon noir est bien connue des jardiniers bios, mais j’ai beaucoup mieux que ça : la permaculture (voir : qu’est-ce que la permaculture), qui permet de ne pas avoir à traiter du tout en combinant diversité et densité des plantations notamment, mais la permaculture fera l’objet d’un prochain article.

En attendant, un site incontournable concernant la permaculture, avec les formations indispensables d’Eric Escoffier, comme celle de 3 semaines au mois de mai prochain dans les Alpes de Haute Provence :

http://www.permaculture-sans-frontieres.org/

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme. 

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseignes toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

23 réflexions sur « Comment entretenir sa maison »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s