Jeune coco fraiche

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

Pour garder notre santé physique et psychique et/ou notre poids de forme ou les retrouver durablement (voir : pourquoi on grossit et comment prendre du poids), il nous faut respecter les lois du vivant et adopter une alimentation physiologique nous permettant de nous reminéraliser.

Les jeunes cocos fraiches sont délicieuses, elles sont une excellente source de minéraux.

Pour ceux qui ne les connaissent pas, ces cocos sont gorgées d’une eau délicieuse très légèrement sucrée, fortement désaltérante et pleine de minéraux. La chair est tendre, fine, toute molle et d’une saveur raffinée et légère.

La composition du lait des cocos fraiches (eau et chair mixées ensemble) est très proche de celle du lait maternel

L’eau de coco nous reminéralise en profondeur et ce faisant, nous permet de lutter contre les méfaits des déchets acides résidus des aliments non adaptés à l’humain qu’on a pu manger depuis l’enfance (gluten, laitages, sucre, sel, etc…).

La chair de la coco fraiche nous apporte un acide gras, l’acide caprylique, qui a des propriétés antifongiques et ainsi nous aide à lutter contre la candidose dont la grande majorité des occidentaux moderne que nous sommes est atteinte (du fait d’une l’alimentation délétère et d’un stress chronique omniprésent tant dans nos vies professionnelles que personnelles) à un degré plus ou moins important.

Pour les conserver le plus longtemps possible, il suffit d’ôter la pellicule de film étirable qui les emballe et de les mettre au frigo (j’en ai déjà gardé 15 jours sans problème, je n’ai pas essayé de les conserver plus longtemps).

Ces cocos sont blanches, taillées en diamant ou en pagode (d’où leur nom de coco pagodes). 

Pour ouvrir la coco, l’idéal est de disposer d’une machette comme sur la première photo, mais un grand couteau et un marteau font aussi l’affaire. 

On commence par faire 3 entailles profondes en triangle au sommet du diamant, puis on fait sauter le « toit » de la pagode et on insère une paille, sur la photo c’est une paille en bambou, j’en ai d’autres en métal, exit le plastique…

Une fois qu’on a bu l’eau ou qu’on l’a transférée dans une carafe, on pose la coco bien à plat sur sa base et on donne un grand coup de machette vertical au milieu pour la séparer en deux, comme sur la photo. 

Ne reste plus qu’à décoller la chair de la coque à l’aide d’une grande cuillère utilisée « à l’envers », face concave vers la coque (voir photo).

On peut ôter ensuite les petites peaux brunes collées à la chair avant de la déguster.

Cette coco avait une chair très épaisse, d’autres ont une chair très fine, dans tous les cas elle reste tendre, pour preuve la photo ou je l’enroule entre mes doigts.

La chair de coco peut se manger nature, c’est comme ça que je la préfère, mais du fait de la grande digestibilité de ses graisses, la coco peut également être mélangée à des fruits dans un smoothie par exemple ou entrer dans la composition d’un dessert fruité.

Une petite recette de « panacotta » : dans un blender mettre l’eau et la chair de coco ajouter des graines de chia verser dans des verrines et laisser « prendre » au frigo 2 ou 3 heures, les graines de chia vont faire épaissir le mélange. Ensuite dans le blender mettre les pêches ou les cerises dénoyautées, ou le fruit de votre choix. Verser cette purée de fruit dans les verrines au-dessus du mélange précédent devenu ferme, remettre au frigo jusqu’à dégustation. Au sortir du frigo, juste avant dégustation, décorer avec des morceaux du fruit qui a servi à confectionner cette panacotta. 

Bon appétit !

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme. 

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseigne toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : 

Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

2 réflexions sur « Jeune coco fraiche »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s