Le revenu universel

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

Une des conditions pour garder ou retrouver notre santé physique et/ou psychique et notre poids de forme durablement (voir : pourquoi on grossit et comment prendre du poids) est de se sentir bien dans sa peau et surtt d’éviter le stress chronique (voir : comment le stress chronique impacte notre santé). Le revenu universel pourrait nous y aider.

Lorsque j’étais enfant, je ne comprenais pas pourquoi à partir du moment où on était né on n’avait pas droit à avoir à manger et un toit sur la tête gratuitement… Alors c’est peu dire que je trouve l’idée du revenu universel indispensable !

Je te conseille vivement la lecture des ouvrages de Philippe Derudder et de André-Jacques Holbecq sur le sujet, notamment :

Manifeste pour que l’argent serve au lieu d’asservir.

Et

Une alternative de société : l’écosociétalisme.

Dans cet article, je ne résume en rien les ouvrages précédemment cités même si certaines de leurs idées m’ont inspirées, mais partage mon avis sur ce que pourrait être le revenu universel. Tes idées qui pourraient venir enrichir la réflexion sont les bienvenues en commentaires. Cet article ne vise qu’à ouvrir la discussion et la réflexion sur le sujet.

Oui, un autre modèle de société est possible, plus juste et plus vivable où nous pourrions tous nous épanouir. Car il ne suffit pas de retrouver la santé comme proposé dans les articles de ce blog, la santé retrouvée devrait nous permettre de vivre une vie satisfaisante pour être en harmonie avec les autres (voir : y’a pas que la bouffe dans la vie). Comment s’épanouir quand on sait que près de nous des gens crèvent de faim et de froid ? Une fois la santé retrouvée, on devrait pouvoir mettre ses talents au service des autres sans souci de rentabilité.

Notre système de retraite et d’allocation chômage sont en bout de course et il faut se rendre à l’évidence, il n’y a plus de travail pour tout le monde. Nos enfants, nos petits enfants trouveront-ils un emploi ? Toucheront-ils une retraite ? Il me semble que le revenu universel serait la solution à ces problèmes.

« Qu’est-ce que tu entends par revenu universel ? »

Pour moi, en France, le revenu universel serait versé à TOUS les français (et par leur pays à tous les ressortissants des pays qui adopteraient le revenu universel) dès leur majorité et jusqu’à leur mort, il serait égal à environ un smic.

« Alors il faudrait revaloriser le smic »

Bien sûr, c’est une des vertus du système, de toutes façons les gens choisiraient d’aller travailler ou pas, alors ils n’iraient que s’ils y gagnaient quelque chose.

« Ca va attirer en France tous les nécessiteux de la planète, qui vont demander la nationalité française, et on ne s’en sortira pas ».

Pas si on pose certaines conditions pour bénéficier du revenu universel, comme le fait d’avoir vécu en France déjà pendant 15 ans consécutifs par exemple. Ceux qui viendraient pour le revenu universel devraient d’abord subvenir à leurs besoins pendant 15 ans, ce qui n’est pas rien, et ils devraient aussi obtenir la nationalité française.

« Et comment tu finances ça avec un état en faillite ? »

Ce revenu universel remplacerait ttes les prestations sociales existantes : chômage, RSA, minimum vieillesse, allocations logement, allocations familiales, etc… Ainsi fini les bébés alloc, il faudrait assumer son enfant jusqu’à ce qu’il touche le revenu universel à 18 ans et dès lors s’assume lui même, finies les fraudes, réelles ou imaginaires, au chômage ou au RSA tant dénoncées par les différents gouvernements.

« Et qu’est-ce que tu fais des gens handicapés qui ne peuvent pas travailler, ils ne recevraient plus d’allocation handicapés ? »

Pour ceux qui sont handicapés, reconnus comme tels ou non, ils auraient un revenu, le revenu universel qui, s’il correspond dans mon modèle à l’équivalent d’un smic, serait plus important que la plupart des allocations handicapés versées, mais il faut reconnaitre qu’en l’état actuel des choses, en France, la plupart des personnes handicapées ne voient pas leur handicap reconnu et/ou ne touchent donc pas d’allocation handicapé.

Quoi qu’il en soit, le revenu universel irait avec un nouveau modèle de vie où il n’y aurait pratiquement plus de gens handicapés, dans a mesure où tout de qui détériore la santé et amène au handicap serait tellement onéreux que les entreprises cesseraient de polluer l’environnement et les gens ne pourraient plus acheter ce genre de choses. On verra cela plus loin dans ce même article.

« Mais tous les handicaps ne viennent pas de l’environnement ! Il y a des enfants qui naissent handicapés »

Relis mon article : l‘inné et l’acquis, la génétique s’exprime ou pas en fonction de l’environnement. Il y aurait de moins en moins de personnes naissant avec un handicap pcq leurs mères ne seraient plus exposées à tous les polluants devenus trop onéreux pour les entreprises qui les utilisent aujourd’hui. C’est la même chose qu’exposé dans le paragraphe précédent et ce sera aussi traité un peu plus loin dans cet article.

« Mais, ton revenu universel découragerait les gens d’aller travailler »

Non, ça assainirait le rapport employé employeur.

« Les patrons ne tolèreraient jamais ça »

Si, pcq ils y trouveraient leur compte puisqu’ils n’auraient à verser que le complément au revenu universel pour atteindre le salaire de leur employé.

« ??? »

Par exemple imagine un salarié qui aujourd’hui est rémunéré 2200 euros net par mois, et imagine que le revenu universel soit de 1300 euros net, alors le patron n’aurait plus qu’à verser 900 euros net à ce salarié.

Les petits patrons seraient moins écrasés par les salaires.

« Mais beaucoup de gens choisiraient de ne pas aller travailler »

Ou de créer leur propre activité. Ou de faire du bénévolat. Ou de faire de leur passion leur métier quitte à gagner très peu ou à risquer de ne rien gagner pendant des années. Ou d’élever leurs enfants avec la certitude de toucher une retraite décente. La certitude de pouvoir subvenir à ses besoins sans « perdre sa vie à la gagner » (comme disent les Espagnols : « perdar su vidad para ganar la »), libèrerait les potentialités créatives que chacun d’entre nous porte en lui et qui sont source d’une grand bien être.

Et puis lorsqu’on a des enfants à élever, deux revenus universels peuvent être insuffisants, alors ceux qui le souhaitent pourront travailler, mais ce serait seulement pour mettre du beurre dans les épinards, pas pour survivre, ça change tout dans le rapport salarié patron…

De plus, il n’y a plus de travail pour tt le monde, alors ceux pour qui le revenu universel serait suffisant ainsi que ceux qui créeraient leur propre activité professionnelle permettraient de désengorger le marché du travail.

« Mais il y a des postes qu’on ne parvient pas à pourvoir ! »

Oui les travaux pénibles et mal rémunérés, cela incitera les patrons à revaloriser les salaires de ces emplois et à employer deux personnes, là où ils n’en employaient qu’une qui se voyait surchargée de travail, qui dès lors trouveraient certainement des candidats à l’emploi.

« Ca va encourager la fainéantise ! »

Non, il suffit de changer son regard sur le travail. Demain on travaillera moins, mieux, plus utile. On travaille pour acheter ce dont on a besoin, mais on nous a aussi créé énormément de besoins inutiles et polluants, ce sont ceux dont nous nous passerons si nous disposons de moins d’argent. C’est aussi une façon d’en arriver à la décroissance (voir : comment entretenir sa maison et quoi mettre sur sa peau).

« La décroissance ! Tu veux nous faire revenir au temps de la bougie ! »

Pas du tout, je veux juste limiter le gaspillage honteux de cette société (voir : zéro déchets) qui nous mène à la ruine de la planète. Par exemple si on fabrique de l’électronique plus durable, on aura besoin de moins de gens pour le fabriquer, mais on polluera moins puisqu’on gardera son smart phone ou son ordinateur quinze ou vingt ans au lieu de cinq ou sept ans. Pareil pour l’électroménager, qui a du plaisir à changer son lave linge ou son frigo ?

« Mais alors il n’y aurait plus de retraite si le revenu universel était versé jusqu’à la mort ? »

Si, les gens qui travaillent continueraient à cotiser à une caisse de retraite à hauteur de leur salaire, ils auraient alors une petite retraite, mais elle s’ajouterait au revenu universel. Cette retraite pourrait d’ailleurs être épargnée par capitalisation plutôt que par répartition dans la mesure où tous seraient sûrs de continuer de toucher le revenu universel à l’âge de la retraite et du fait qu’on ne saurait pas à l’avance combien d’actifs pourraient payer la retraite le moment venu.

« Mais si le revenu universel est versé à tt le monde, il est versé aux riches aussi ? »

Oui, bien sûr, c’est la condition principale, ce revenu est universel. La sécurité sociale bénéficie aussi aux riches et ça ne te choque pas.

« Et on paierait des impôts sur ce revenu universel ? »

Non, ni sur le revenu universel, ni sur le travail, le seul impôt serait une taxe sur les produits qui serait d’autant plus importante que le produit ne serait pas écologique et/ou ne rendrait pas un service socialement.

« ??? »

Par exemple l’agriculture biologique serait beaucoup moins taxée que l’agriculture conventionnelle ou que l’agriculture soit disant « raisonnée », parce qu’elle n’emploie pas de produits polluants pour la planète et apporte un vrai bénéfice santé tant aux consommateurs qu’aux producteurs. De la même manière, les chips, sodas et autres « produits alimentaires » industriels mauvais pour la santé, bios ou pas, seraient bcp plus taxés que les fruits et légumes frais bons pour la santé. Et crois moi, il ne faudra pas longtemps pour que toute l’agriculture devienne bio et que la santé des gens s’améliore au point de faire baisser le déficit de la sécurité sociale.

C’est en cela que je te disais plus tôt dans cet article que la plupart des handicaps n’existeraient plus, toutes les maladies, handicapantes ou non, reconnues comme telles ou non, seraient en grand recul jusqu’à disparaître. Si tu as bien compris mes articles précédents, tu sais que même en cas d’hérédité lourde, celle-ci s’exprime ou non en fonction de notre environnement, cad de l’air qu’on respire (une entreprise polluant l’air serait très surtaxée), l’eau qu’on boit (idem), l’alimentation qu’on ingère, son mode de vie, le stress auquel on est soumis (le revenu universel ôterait une part de ce stress), etc…

« Mais on ne peut pas nourrir autant de gens avec l’agriculture bio qu’avec l’agriculture conventionnelle ! »

C’est totalement faux, ce sont les croyances entretenues par les grands industriels de l’agronomie et de la chimie comme Monsanto. On produit au contraire beaucoup plus avec une agriculture bio bien menée, vas voir mon article sur la permaculture.

« Mais les gens auraient des dépenses importantes, comment s’acheter une maison si on n’a que le revenu universel ? »

Il n’y aurait plus de propriété privée, on pourrait louer le foncier à vie. Cette mesure éviterait la création de grosses fortunes par l’héritage.

De la même manière, le salaire maximum serait plafonné à dix ou vingt fois le smic par exemple, ce serait la société qui en déciderait, et finies les retraites chapeau…

Ainsi, le revenu universel, en assurant le minimum pour vivre décemment à chacun et en réduisant les inégalités devrait rendre caduque le recours au bouc émissaire et éviter certains phénomènes comme toutes les formes de racisme, dont la résurgence de l’antisémitisme par exemple, même s’il n’y suffirait pas, il faudrait ensuite, mais seulement dans un deuxième temps pour que cela soit audible, éduquer les peuples à l’histoire, à la connaissance de l’autre, à la fraternité.

« Ca semble très utopique tout ça »

Pour l’instant ça l’est, jusqu’à ce que le revenu universel soit adopté. Tu sais, les congés payés, la journée de 8 heures de travail et la sécurité sociale et même l’interdiction de faire travailler des enfants, c’était très utopique aussi à une époque pas très lointaine.

« Et c’est pas un peu risqué ? Ce serait donner beaucoup de pouvoir à l’état, non ? »

En effet, un état malveillant pourrait conditionner ce versement du revenu universel à des vaccinations à jour par exemple ou autre. Mais le principe même de ce revenu universel est la non conditionnalité qui pourrait être écrit dans la constitution par exemple. Et puis personne n’a été privé de son droit à la sécurité sociale parce que ses vaccinations n’étaient pas à jour ou bien parce qu’il fumait ou qu’il buvait…

12 réflexions sur « Le revenu universel »

    1. …C’est bien le moindre des gestes à faire pour t’aider à vivre le temps de ton cheminement de transition de régénération 😉
      On lâche pas ces mouvements irréversibles envers le Vivant pour l’éventuel retour d’une vie Paradisiaque oubliée depuis trop longtemps 🙂
      Soyons solidaires ensemble dans ces actions d’amour universel 🙂

      J'aime

    1. …Idem pour moi avec une similitude de logique philosophie et qui se répandra de plus en plus tout en déclenchant l’amorce du processus de curiosité de plusieurs en lisant des échanges comme les nôtres 😉
      Dis-toi qu’il y a au moins un autre « excentrique » sur le même rail même si il est outre-mer 😉
      Ces petits gestes de contact nous donnent de l’énergie de motivation pour continuer à évoluer sans aucun retour possible en arrière…

      J'aime

  1. Oui, espérons que cette philosophie se répandra, c’est ce qui pourrait arriver de mieux à l’humanité. Pour moi aucun retour en arrière possible ni imaginable tant je me sens mieux depuis janvier 2015 où j’ai commencé à adopter le mode de vie physiologique. Mon stage de Permaculture avec Eric Escoffier à l’automne 2017 aussi m’a permis de rencontrer des gens qui étaient sur la même voie que nous, la plupart depuis beaucoup plus longtemps que moi, certains depuis plus de 30 ans !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s