Comment surmonter ces difficultés

Le préalable :

Retrouver la santé ainsi que son poids de forme sans quoi rien n’est possible. Ma formation de coach en santé et en régénération me permettra de t’aider au mieux.

Certains éléments peuvent être rassurants et motivants :

savoir où l’on va, il s’agit de construire peu à peu son projet de vie et professionnel (dans quelle région vivre et comment exercer sa profession dans un autre cadre ou quelle autre profession exercer)

C.G. Jung a dit : « S’il y a peur de tomber, la seule sécurité est dans le saut délibéré. »

  • prendre conscience que de réduire ses besoins contribue au bien commun, en d’autres termes, que ce qui est bon pour la santé humaine est bon pour la planète (zéro déchet par exemple), cela donne une dimension supplémentaire à notre projet et un nouveau sens à notre vie.

se sentir accompagné, « porté », nous allons y venir…

  • s’ouvrir à l’idée que la vie est abondance et peut nous offrir ce que nous désirons pour peu que nous y croyions, nous en reparlerons plus loin, ça rejoint le sentiment de se sentir porté.

En pratique :

Le retour vers la santé comme le retour durable à ton poids de forme demande d’adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress, de mettre en oeuvre une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme le tout de façon très individualisée en fonction de ton état de santé général et surtout actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme.

Pour déterminer quelle profession exercer, le mieux, puisqu’on cherche à construire une vie heureuse, est de se demander quelle est notre passion, ce qui nous donne envie de nous lever le matin, ce qui nous fait oublier de boire, manger ou dormir quand on est plongé dedans, bref, l’activité qui nous permettra de travailler sans même se rendre compte qu’on travaille. Il faut aussi se poser la question de nos compétences dans le cadre et en dehors du cadre de notre profession.

De plus, au vu du marché actuel de l’emploi et de l’ampleur qu’a pris la souffrance au travail, créer son propre emploi semble une bonne solution si l’on accepte de gagner moins, le bénéfice se chiffrera en terme de qualité de vie. La nouvelle devise pourrait être : « travailler moins pour vivre plus ».

Pour choisir son lieu de vie, il est important qu’il ait un sens pour vous : lieu de vos origines, de votre enfance, lieu que vous affectionnez pour une raison ou pour une autre, lieu qui vous rapproche de votre famille, de vos amis, lieu abordable financièrement, ou lieu que l’on ressent comme attirant quelle qu’en soit la raison, mais il est nécessaire de savoir pourquoi on fait le choix d’une région, ce doit être un vrai choix que l’on sera amené à assumer dans les moments difficiles (aléas climatiques par exemple).

Il n’est jamais trop tard, croyez-en mon expérience, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, j’en suis un exemple vivant, à 56 ans, plus j’avance en âge, plus j’ai l’impression d’avoir la vie devant moi…

Une réflexion sur « Comment surmonter ces difficultés »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s