La vitamine B12

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

Pour garder notre santé physique et psychique et/ou notre poids de forme ou les retrouver durablement (voir : pourquoi on grossit et comment prendre du poids), il nous faut respecter les lois du vivant  et adopter une alimentation physiologique.

Une des principales craintes des végétaliens (qui n’ingèrent ni chairs, ni produits animaux) est de manquer de vitamine B12 ou cobalamine, absente du règne végétal. C’est une vitamine hydrosoluble contribuant au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et du sang et dont la carence peut provoquer des troubles graves.

Les réserves en vitamines B12 dans l’organisme humain sont de plusieurs années (variables d’un individu à l’autre, jusqu’à environ cinq ans).

La vitamine B12 est synthétisée par des bactéries présentes dans la terre. Les animaux sauvages comme les sangliers par exemple qui fouissent la terre, ingèrent ainsi ces bactéries. Ces micro-organismes sont inaccessibles aux porcs élevés hors sol. Les animaux des élevages industriels sont donc tous supplémentés en vitamine B12. Les « normo-mangeurs » sont ainsi supplémentés en vitamine B12 via la supplémentation animale.

Les systèmes digestifs des ruminants permettent aux bactéries produisant la B12 de se multiplier par fermentation pré-gastrique. C’est pourquoi certaines vaches sont utilisées pour « fabriquer » de la vitamine B12 à destination d’autres animaux.

Aujourd’hui, nous, occidentaux modernes, vivons dans des environnements de plus en plus aseptisés, nous lavons nos légumes souvent à l’excès. Un végétalien n’a donc plus aucune chance d’ingérer les fameuses bactéries à l’origine de la vitamine B12, c’est pourquoi, en général, il se supplémente en B12.

Mais comment, avant de devenir chasseurs, nos ancêtres préhistoriques ont-ils survécu sans vitamine B12, lorsqu’ils étaient cueilleurs ?

Tout d’abord, ils consommaient de la terre, non seulement sur leurs légumes racines, mais aussi de la terre argileuse (pour Jade Allègre, spécialiste en matière d’argile, l’homme aurait besoin, pour rester en bonne santé de consommer au minimum son poids en argile au cours de sa vie).

Ensuite, de nombreux médecins légistes témoignent du fait que les intestins des occidentaux modernes (nourris au blé, aux laitages et au sucre) sont tapissés de matières non digérées collées par le gluten et desséchées, entravant non seulement leur fonction d’assimilation, mais également de synthèse de certaines vitamines et enzymes nécessaires à la biochimie du corps humain.

Il semblerait que les intestins humains sains des hommes préhistoriques (avant la sédentarisation), aient été capables, de synthétiser la vitamine B12 nécessaire au fonctionnement de leur organisme. On peut imaginer qu’un organisme humain actuel qui aurait assaini ses intestins puisse retrouver cette capacité.

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme. 

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseigne toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : 

Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :