Les jus frais de légumes

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

« C’est une mode, depuis quelques temps ils vendent un extracteur de jus dans la boutique bio près de chez moi et on parle même des jus de légumes à la télé ! ».

C’est une bonne chose que ça commence à être connu, ça peut tellement aider à retrouver la santé. Toutes les maladies partent de l’intestin : maladies auto-immunes, pathologies chroniques handicapantes, TDAH, sans parler des maladies de l’intestin : côlon irritable, IBS, colopathie fonctionnelle, bref, toutes les maladies physiques ou psychiques ainsi que les problèmes à garder ou retrouver son poids de forme ont leur origine dans l’intestin.

Tu peux lire le livre de Norman Walker : Votre santé par les jus frais de légumes et de fruits, pour avoir une idée :

Il donne des compositions de jus en fonction des pathologies.

Attention, selon l’état de tes intestins, il faudra peut-être que tu commences très progressivement les jus (une cuillerée à café, puis deux au bout de quelques temps, etc…)

« Je ne vois pas comment un jus de légumes va soigner mon arthrose déformante aux doigts par exemple ».

C’est l’acide qui déforme les doigts ou le gros orteil (hallux valgus) ou qui courbe la colonne vertébrale pour donner une scoliose par exemple. Lorsque nous mangeons trop d’aliments dits « acidifiants » (voir : aliments acidifiants ou alcalinisants). C’est aussi du fait de ces mêmes aliments que nous nous déminéralisons. Tous les aliments acidifiants assèchent (la peau par exemple lorsque leurs résidus sont rejetés par la peau), déminéralisent tous les tissus (pas seulement les os) et déforment les os qu’ils ont déminéralisés.

L’intérêt des jus de légume est qu’ils apportent énormément de minéraux immédiatement assimilables (sans digestion) quel que soit l’état de tes intestins pour reminéraliser l’organisme et combattre l’effet des résidus acides des aliments et des modes de vie acidifiants. Les jus de légumes sont en quelque sorte thérapeutiques, il faut en consommer tant qu’on en a besoin. Plus tu seras déminéralisé et plus tu en auras besoin longtemps.

Le développement des bactéries dans l’intestin grêle (dans le SIBO) est dû au fait que des bactéries du côlon passent la valvule illéo caeacale (prévue pour être étanche dans ce sens), parce que celle-ci est déminéralisée et ne peut plus jouer son rôle de barrière dans ce sens. Il est donc urgent de la reminéraliser et je ne connais rien de plus reminéralisant que les jus de légumes.

Les jus verts de légumes contiennent de la chlorophylle qui est un bon régulateur de la fermentation intestinale et contribue à diminuer la production de gaz (voir aussi comment nettoyer ses intestins). Plus un jus est vert, plus il est nettoyant pour les intestins. Les jus ont de plus une action antibactérienne. Ils aident à diminuer la candidose entre autres, et ont une action cicatrisante par les nombreux minéraux qu’ils contiennent.

Les jus de légumes sont très reminéralisants et l’épithélium intestinal, lorsqu’il est devenu poreux, a un besoin urgent de se reminéraliser. Pour que les jus passent directement dans le sang quel que soit l’état de tes intestins, il est conseillé de les filtrer avec une passoire.

« Je ne vais pas acheter un extracteur de jus si je ne dois boire des jus que quelques temps ».

Le temps nécessaire peut varier entre 10 et 20 ans parfois davantage, surtt si tu commences très progressivement, cela dépend de ton état de santé (à quel point tu es déminéralisée), de ton âge (depuis combien de temps tu ingères des aliments déminéralisants) et de la fréquence des écarts que tu fais à une alimentation physiologique (vitesse de déminéralisation).

« Mais pourquoi ôter les fibres des légumes, je croyais qu’elles étaient nécessaires pour éviter le cancer du côlon ??? »

C’est pour cette raison qu’il faut manger beaucoup de fruits crus et de légumes tendres crus (laitue, jeunes pousses d’épinards, mesclun, pourpier, etc…), ils contiennent des fibres douces, solubles, très bien tolérées par nos intestins d’occidentaux fragilisés par des années de malbouffe. Les fibres des légumes qu’on met dans les jus (carottes, betteraves, chou, chou-fleur, céleri, etc…) sont beaucoup plus coriaces et bcp moins bien supportées si on croque ces légumes crus (voir : l’alimentation physiologique).

« C’est pour ça que j’en mange très peu »

Oui, mais de ce fait tu te passes aussi de tous les minéraux que ces légumes pourraient t’apporter. Si tu croques 4 betteraves, 6 carottes et 2 pommes, tes intestins risquent de ne pas apprécier et de ttes façons vu l’état actuel des intestins des occidentaux, tu n’en assimileras qu’un tt petit pourcentage. De plus il te faudra un certain temps et de très bonnes dents pour croquer tout cela. Par contre si tu bois deux grands verres de jus de légumes tu assimileras la totalité des minéraux présents dans ces fruits et légumes, parce que les jus de légume n’ont quasiment pas besoin de digestion pour passer dans les cellules.

« Peut-être, mais je vais jeter toutes les fibres de ces légumes et s’ils sont bios, ça fait cher du jus. »

Dans l’hypothèse (peu probable) où tu aurais réussi à mastiquer tous ces légumes suffisamment, en insalivant bien, puisque leur digestion commence dans la bouche avec l’amylase salivaire, et que tes intestins soient parvenus à les assimiler à peu près correctement, les fibres (non solubles) de ces légumes se seraient retrouvées dans tes selles. Lis mon article : La bio c’est pas cher.

Quant à la pulpe rejetée par l’extracteur, tu peux en faire :

-des coockies : il suffit de leur ajouter des raisins secs (réhydratés) pour les sucrer, de la purée d’amande (et/ou du psyllium blond) pour lier et de les faire déshydrater à moins de 40 degrés une nuit dans un déshydrateur (ou de les mettre sur une plaque dans ton jardin ou sur ton balcon quelques heures en plein soleil si comme moi tu n’as pas de déshydrateur mais que tu habites dans une région ensolleillée, ou au four à moins de 40 degrés si ton four peut chauffer à moins de 40 degrés, ou encore dans le four éteint juste après cuisson d’un plat au four, ce que je faisais qd je partageais ma vie avec une personne qui mangeait cuit),

-des biscuits salés : en ajoutant les herbes et épices de ton choix, un peu de sel (ou mieux, si tu peux te l’offrir, du sérum de Quinton) et de la purée d’amandes ou du psyllium blond, des graines de tournesol (ou de courge, ou autre), et les faire déshydrater de la même manière.

Si tu ne cuis pas ces cookies mais les déshydrate seulement, enlève auparavant les fibres trop coriaces (céleri par exemple).

Si tu manges encore du cuit ou si quelqu’un en mange encore chez toi, tu peux incorporer cette pulpe à des soupes, à des quiches, à des omelettes, à des purées, etc…

Je ne développe pas davantage, tu trouveras de nombreuses recettes sur le net.

« Je ne peux pas manger ttes ces fibres, je suis atteinte de côlon irritable »

Si tu es atteinte de côlon irritable, privilégie les jus verts, mets des légumes verts dans tes jus : choux, choux de Bruxelles, brocolis, chou chinois, céleri, épinards, laitue, blettes, etc… La chlorophylle de ces légumes contribuera à assainir ton intestin. Adopte l’alimentation physiologique très progressivement, adopte une hygiène des intestins, et une hygiène de vie.

Je te conseille aussi d’adapter ces recettes en fonction de ce que ton intestin peut supporter à un moment donné de ta transition alimentaire, et à adopter ttes les mesures citées précisément dans un certain ordre à déterminer avec la personne qui te suivra.

« Qu’est-ce que je mets dans mes jus ? »

Dans chaque jus, évite de mettre trop de légumes différents, en général au maximum deux sortes de légumes permettent d’avoir un jus agréable au goût, par exemple épinards carottes. Pour obtenir un goût agréable, tu peux ajouter une sorte de fruit mais au maximum un tiers de fruit en poids (environ) pour éviter le pic glycémique et les réactions de détoxination bruyantes. Par exemple épinards carottes pomme ou épinards carottes orange. Pour renforcer l’effet thérapeutique de mes jus je rajoute dans chaque jus :

-un citron avec sa peau : excellent pour le foie, permet aussi de conserver le jus 24h au frigo sans qu’il ne perde trop de ses nutriments,

-du persil frais : excellent pour les reins, commencer progressivement par un ou deux brins pcq très puissant,

-une gousse d’ail : assainit les intestins, commencer aussi très progressivement,

-un peu de racine de gingembre : anti inflammatoire puissant, bon pour la digestion, pour le coeur, limite les nausées, réduit la sensation de fatigue, commencer par un tt petit morceau (1cm pour 1 litre de jus),

-un peu de racine de curcuma : anti-inflammatoire puissant, commencer aussi par 1cm,

je parle des jus de légumes dans de précédents articles :  comment nettoyer ses intestins.

Utilise des fruits et légumes bio et ne les épluche pas. Et lorsque tu auras bien renforcé ton organisme avec les jus et l’alimentation physiologique , tu n’auras même plus trop besoin de rincer les fruits et légumes parce que ton immunité se renforcera au contact des bactéries présentes à leur surface.

Les jus les plus faciles à boire lorsqu’on démarre sont : betterave carotte orange par exemple ou épinards carottes pomme, choisis les légumes les plus doux pour commencer et au début ne charge pas trop (ou évite carrément) en gingembre et en ail. Ne choisis que des ingrédients dont le goût te tente (voir : l’instinctothérapie).

« J’ai une centrifugeuse, ça peut remplacer l’extracteur de jus ? »

La centrifugeuse tourne à grande vitesse et risque donc d’altérer les miconutriments des fruits et légumes, de plus elle n’est pas très efficace pour les feuilles vertes (épinards, blettes, laitues, etc…), mais tu peux commencer avec en passant surtt des légumes racines, c’est toujours mieux que de ne pas consommer du tt de jus de légumes.

« Quelle différence avec le blender ? »

Le blender n’ôte pas les fibres, le processus de digestion sera le même que si tu avais croqué tous ces fruits et légumes et en plus tu risque de ne pas les avoir insalivés suffisamment du fait de la consistance liquide, alors que la digestion des fruits et légumes commence dans la bouche avec l’amylase salivaire. Les jus faits maison au juicer (extracteur de jus) sont immédiatement assimilés quelle que soit l’état de tes intestins puisqu’ils ne nécessitent quasiment pas de digestion.

« Et si j’achète des jus de légumes du commerce ? »

La législation oblige à flash pasteuriser tous les jus du commerce pour des raisons d’hygiène or cette pasteurisation crée des substance dont notre organisme ne sait que faire et qu’il va traiter comme des déchets (voir : les modes de cuisson). Le problème c’est que si tes intestins sont en mauvais état (ce qui est le cas des « normo-mangeurs » occidentaux), ces déchets se retrouvent dans ton organisme et provoquent des amas de graisse, des kystes, des oedèmes comme traité dans de précédents articles.

« Comment choisir mon extracteur de jus ? »

Tout dépend de tes finances, dans la mesure où c’est un investissement pour au moins dix ans et même davantage si tu es atteinte de côlon irritable, si tu as les moyens de le faire achète un juicer de qualité. Le prix des juicers varie de 100 à 1000 euros environ.

Les juicers verticaux (comme sur l’illustration ci-dessus) sont plus fragiles en général, mais prennent moins de place. Il faut pouvoir laisser en permanence ton juicer sur ton plan de travail pcq tu en auras une utilisation quotidienne. Avec un juicer vertical, il faudra couper tes fruits et légumes en tt petits morceaux et bien souvent éviter de passer la peau de pastèque par exemple qui risquerait d’endommager ton appareil.

Les juicers horizontaux à une vis sont assez efficaces, les juicers horizontaux à deux vis sont les plus efficaces, cad que les fibres rejetées sont presque complètement sèches, ils nécessitent moins de fruits et légumes pour donner une même quantité de jus. De plus ces derniers (à deux vis) sont plus solides et supportent bien de broyer la peau de pastèque.

Un bon compromis, le juicer horizontal greenis-f-9600 à une vis vendu par régénérescence :

https://regenerescence.com/boutique-fr/extracteur-de-jus-horizontal-greenis-f-9600/

« Ca revient drôlement cher de faire des jus bios ! »

Pas du tout, moi j’écoule en général tous les fruits et légumes un peu vieux pour être croqués ou mis dans une salade, j’achète les fruits de saison juteux les moins chers pour mes jus, et puis je fais souvent des jus avec des ingrédients gratuits.

 » gratuits ? »

Oui, la peau des pastèques ou des melons remplace souvent les légumes (riches en minéraux), la chair du centre des melons chargée de tous les pépins ou la peau d’ananas remplacent souvent les fruits, les feuilles qui entourent le chou fleur, les fanes de radis ou de carotte, les tiges avec la barbe des fenouils remplacent souvent aussi les légumes, lorsque j’achète des betteraves ou des choux raves à mettre dans le juicer, je les prends avec leurs feuilles, Tu peux demander aussi à ton petit producteur au marché de te garder les fanes des légumes qu’il jetterait et puis toutes les plantes sauvages comestibles que tu peux cueillir lors de balades en forêt ou dans ton jardin s’il n’est pas trop exposé à la pollution (ortie, pissenlit, plantain lancéolé, mauve, trèfle si tu as un excellent juicer, etc…) apprends à reconnaître les plantes sauvages comestibles, elles remplacent avantageusement les légumes pcq elles sont beaucoup plus chargées en minéraux.

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme. 

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseignes toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

25 réflexions sur « Les jus frais de légumes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s