Ayons confiance en la vie

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

J’ai toujours été pressée, toujours envie d’être arrivée avant d’être partie, dans tous les domaines. Envie d’avoir fini mes études avant de les avoir commencées, envie d’être en bonne santé avant d’avoir mis en place tout ce qui devait me permettre d’y arriver (voir : l’hygiène de vie optimale), etc…

C’est épuisant d’avoir ce tempérament impatient, mais si j’en crois les retours de certains d’entre vous, je ne suis pas seule dans ce cas. Combien de ceux que j’aide au quotidien m’ont dit : « je fais tout très bien depuis quinze jours et je vais toujours aussi mal ».

Si tu as mis 20, 50 ou 80 ans à développer une maladie chronique, auto-immune ou pas, plus ou moins handicapante comme la spondylarthrite ankylosante, la recto colite hémorragique, la sclérose en plaques ou le cancer, par exemple, ou simplement une candidose, si commune par les temps qui courent sous nos contrées, une seule chose est sûre, c’est que tu mettras beaucoup moins de temps pour retrouver la santé, mais certainement pas 15 jours ! Ca se chiffrera peut-être en mois, peut-être en années.

Mais qu’est-ce que deux, trois ou même six ans pour retrouver la santé quand on souffre au quotidien depuis si longtemps, quand la médecine classique, incapable à seulement nous soulager, nous prédit pour seul avenir une aggravation des symptômes avec le temps et la mort comme seul horizon.

« Mais moi ça ne fait que 6 mois que j’ai une colopathie fonctionnelle, alors je mettrai moins de 6 mois à retrouver la santé ? »

Non, si tu as 48 ans, tu as mis 48 ans à développer cette pathologie qui n’a été détectée qu’il y a 6 mois, donc tu mettras moins de 48 ans à retrouver la santé. Ca a été détecté par des examens médicaux qui t’ont été prescrits parce que tu avais des troubles de santé.

« Je n’avais des troubles que depuis deux ans »

Donc déjà c’est 2 ans et pas 6 mois, mais toutes les maladies évoluent à bas bruit pendant très longtemps, souvent pendant des décennies.

« Donc je vais continuer à souffrir pendant des années ? »

Non, tu devrais commencer à voir un certain mieux relativement rapidement, après une phase plus ou moins longue de détoxination (suite à la mise en place d’un régime alimentaire adapté) qui pourra, elle, être très pénible.

« Qu’est-ce qu’on peut faire pour éviter cette phase pénible ? »

Rien, c’est un passage obligé, certaines pratiques de santé (voir : huile de ricin et bain dérivatif) soulageront un peu tout de même. Selon ton état, ce passage obligé sera plus ou moins long et plus ou moins pénible. La seule chose que tu puisses faire est de ne pas transformer cette douleur en souffrance

« Et on fait ça comment ? »

La libération de la souffrance c’est l’acceptation de l’inconfort.

C’est avoir confiance en la vie dans ton corps et en tes capacités, savoir que si tu fais tout ce qu’il faut pour aller mieux, les progrès viendront qui t’aidera le plus. Tu t’es déjà épilée les jambes à la cire ou bien avec un genre d’appareil électrique de torture ? Tu supportes la douleur sans te lamenter que tu n’as pas de chance d’avoir mal, parce que tu sais que ça va finir et qu’à la fin tu auras le résultat escompté, des jambes lisses. Là c’est pareil sauf que ça dure plus longtemps.

Et c’est le fait que tu vas avoir du mal, beaucoup de mal à revenir à la santé et que ça va te prendre du temps, beaucoup de temps, qui te retiendra lorsque tu seras tentée de revenir à tes anciennes habitudes alimentaires et d’hygiène de vie qui ont présidé à l’apparition de tes symptômes, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

« Donc c’est la confiance en la vie qui m’aidera ? »

Exactement, et c’est vrai dans tous les domaines de la vie, pas seulement pour la santé, c’est même vrai pour la vie en général. Ecoute l’histoire de cet homme qui croyait en la vie et avançait au lieu de se lamenter :

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme.

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseignes toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s