Les compléments alimentaires

ATTENTION : avant de lire cet article, je t’invite à relire ma page d’accueil  en suivant le lien suivant :

ça va mieux en le disant

Pour garder notre santé physique et psychique et/ou notre poids de forme ou les retrouver durablement (voir : pourquoi on grossit et comment prendre du poids), il nous faut respecter les lois du vivant.

Certaines personnes dont j’assure le suivi en coaching santé attendent que je leur conseille des compléments alimentaires mais espèrent avoir à changer le moins possible leur alimentation et leur mode de vie, voire même, ne pas avoir à explorer leurs sources de stress, d’anxiété ou de dépression qui les mine.

Je les comprends, j’explique à longueur de temps que pour retrouver la santé nous devons ingérer davantage de micronutriments. Pourtant l’alimentation n’est pas seule responsable des problèmes de santé. Mais quand bien même elle le serait, les compléments alimentaires resteraient très largement insuffisants à inverser le cours de la « maladie ».

Pour les besoins de la démonstration, considérons la seule alimentation :

Nous l’avons vu à de nombreuses reprises, l’alimentation occidentale moderne est saturée en macronutriments (glucides, lipides, protides) mais souvent vide en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, anti-oxydants, etc).

Alors pourquoi ne pas prendre des compléments alimentaires en micronutriments et continuer de se nourrir comme tout le monde, ce serait plus facile, beaucoup plus cher, certes, mais tellement plus facile…

Les fruits et légumes frais poussés sur un sol riche sans intrants chimiques et mûrs à point sont des trésors pour les humains. 

En effet, ils recèlent en leur sein non seulement tous les micronutriments dont nous avons besoin, mais également les enzymes qui boostent notre digestion. Ces micronutriments jouent un rôle de co-facteur pour certains, de ferments pour d’autres, nous permettant de bien assimiler tel ou tel micronutriment. 

Ces aides à l’assimilation sont en proportion idéales dans chaque aliment pour optimiser sa digestion. Pas assez de ces co-facteurs ou ferments et l’assimilation sera incomplète, trop et l’assimilation pourra être bloquée. 

L’humain est une mécanique de précision dont nous ne connaissons pas encore tous les détails.

Cela est d’autant plus nécessaire que les intestins des occidentaux modernes sont le plus fréquemment en très mauvais état et ont besoin de toutes ces conditions favorables pour être capables d’une assimilation correcte.

C’est une des raisons pour lesquelles les fruits et légumes doivent être consommés entiers avec leurs fibres et leur peau (sauf cas particulier des jus de légumes).

L’état délétère des intestins des occidentaux modernes entraine également une très faible assimilation des compléments alimentaires dépourvus de toutes les aides à l’assimilation présentes dans les aliments entiers. C’est pourquoi bien souvent leur effet est faible, même à forte dose.

D’autre part l’alimentation des occidentaux modernes apporte trop de macronutriments, or les fruits frais, par les micro-nutriments, le sucre et l’eau qu’ils contiennent sont très rassasiants, beaucoup plus qu’un plat de céréales ou de légumineuses apportant pour le même poids beaucoup plus de sucres, mais vide de micronutriments et complètement déshydratés par la cuisson

C’est pour cette raison que les céréales nous rendent tous boulimiques engendrant le surpoids.

Il peut arriver cependant que certains compléments alimentaires bien ciblés en fonction de l’état de santé général de la personne soient nécessaires en plus d’une alimentation et d’un mode de vie physiologique.

Les plantes médicinales ne sont pas des compléments alimentaires puisqu’elles sont des aliments entiers, pourvus de tous leurs micronutriments. Elles seront d’autant plus efficaces qu’elles seront consommées fraiches, mais pour davantage de commodité elles sont en général prises séchées en tisanes ou en gélules.

Les plantes qu’on nomme « médicinales » sont en fait des plantes sauvages comestibles peu intéressantes pour les cultivateurs et qui de ce fait n’ont pas subi les mutations génétiques qui permettent à nos légumes d’être plus gros, plus doux, plus résistants au gel, au froid ou à la chaleur, perdant au passage le plus gros de leurs micronutriments. 

Ces plantes sont restées sauvages et ont gardé toute leur richesse en micronutriments, nous citerons par exemple l’ortie, la mauve, le chardon marie, très fréquemment présentes dans nos campagnes, mais la liste serait longue. Il en est de même, mais dans une moindre mesure, des herbes aromatiques.

L’effet médicinal des plantes sera d’autant plus important que l’alimentation sera proche de l’alimentation physiologique.

En ce qui me concerne, la quasi-totalité de ma pharmacie se trouve dans mon frigo et dans mon garde-manger.

Hippocrate ne disait-il pas : « Que ton aliment soit ton seul médicament » ?

ATTENTION, de nombreux paramètres sont à changer pour retrouver durablement la santé ou ton poids de forme : adopter l’alimentation physiologique, la gestion du stress (voir : comment le stress actuel impacte notre santé et la composante psychique de toutes les maladies), une hygiène de vie optimale, des pratiques de santé quotidiennes (voir par exemple : les compresses d’huile de ricin) ainsi que des mesures de renforcement de l’organisme (voir par exemple : renforcement par le froid), le tout très individualisé en fonction de ton état de santé général et SURTOUT actualisé au jour le jour en fonction des réponses de ton organisme. 

Il est de ma responsabilité professionnelle de te prévenir qu’afin d’éviter certaines catastrophes (voir : ma transition), tu peux avoir besoin de te faire suivre par un coach de santé (ou coach de régénération) qui évaluera ton état de santé général en fonction de l’état de santé de tes systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien, circulatoire, digestif, de ton poids rapporté à ta taille, de ton âge, de l’histoire de ta maladie, de ton histoire médicamenteuse, de ta génétique, et de nombreux autres facteurs. 

Tu peux également avoir besoin de te faire suivre par un psychologue pour venir à bout de ton stress. De plus les éliminations provoquées par ces changements d’alimentation et ces pratiques de santé, risquent de faire remonter des sentiments dépressifs pouvant aller jusqu’à des idées noires. Il est conseillé de se faire suivre par un psychologue, d’autant que de plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques consultations par an chez un psychologue. L’idéal serait que ce psychologue soit très au fait de ces pratiques de santé et du mode de vie physiologique.

Je suis psychologue clinicienne, hygiéniste, coach de santé et de régénération et propose notamment des consultations par SKYPE ou téléphone.

De plus en plus de mutuelles santé remboursent quelques séances de psychologues, renseigne toi auprès de ta mutuelle, je peux envoyer des reçus.

Pour connaitre mon parcours, voir : 

Qui suis-je

Si tu souhaites davantage de renseignements, n’hésite pas à me contacter à l’adresse suivante : 

osersavie66@gmail.com

ou au 06 87 20 54 58

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s